Archives de catégorie : Autres Actu

Justice environnementale et droit à l’eau

Justice environnementale et droit à l’eau

22 mai 2013

 

affiche eau

Laboratoire Mosaïques- UMR LAVUE

RéseauP10

La résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies du 28 juillet 2010 (A/64/292) reconnait le droit à l’eau potable et à l’assainissement comme un droit fondamental. Cette approche a été confirmée avec l’adoption le 30 septembre 2010 par le Conseil des droits de l’Homme d’une résolution qui précise que : « le droit fondamental à l’eau potable et à l’assainissement découle du droit à un niveau de vie suffisant et qu’il est indissociable du droit au meilleur état de santé physique et mentale susceptible d’être atteint, ainsi que du droit à la vie et à la dignité ».

Cela peut sembler vouloir dire que « justice est faite » est que de cette reconnaissance fera naître des politiques de l’eau  « justes ». Mais, dans les faits, cette déclaration, même si elle ouvre des possibilités d’action, soulève de nombreuses interrogations.

Tout d’abord sur le passage toujours délicat de l’affirmation d’un droit à sa mise en œuvre concrète. Mais aussi sur la définition précise du périmètre de ce « droit à l’eau » et son articulation avec d’autres questions telles que les partenariats public privés, les structures de gestion de l’eau et le « statut » même de l’eau dans une perspective d’écologie politique.

Le but de cette journée d’étude, à travers une conférence et deux ateliers, est d’aborder ces questions en conjuguant les perspectives de chercheurs et d’acteurs impliqués dans la promotion du droit à l’eau.

Programme

10h-12h15

 

Le droit à quoi? L’eau, les droits, les êtres humains, et les relations entre les choses

Conférence introductive par J. Linton,

Professeur (adjunct) à Queen’s University, Kingston, Ontario,Canada.

Professeur invité à l’université de Paris Ouest Nanterre.

Cette présentation considère le droit à l’eau comme une occasion de promouvoir une politique plus large de transformation sociale. Deux interprétations du droit à l’eau sont mises en avant pour faire progresser cette politique: tout d’abord, comme « droit à la participation démocratique à la gouvernance de l’eau » (autrement dit à la fabrication de ce qu’on peut appeler le «cycle hydrosocial») et, deuxièmement, comme droit de la collectivité à une partie de la valeur économique générée par l’application d’eau à la production de commodités.

(répondant : D. Blanchon. La conférence d’environ une heure sera suivie d’un débat avec la salle)

13h30-15h30 Atelier  n°1

Le droit à quoi ?

Diversité des modes d’accès à l’eau et justice environnementale.

L’accès à l’eau est une question complexe qui ne résume pas à une réponse binaire. Toutes les études menées dans les pays du Sud ont montré la diversité des modes d’accès et l’existence d’un gradient entre les population privées d’un accès à l’eau « minimal » selon les normes de l’OMS et celle ayant droit à un service comme ceux que l’on connait dans les pays européens. La première question est donc de savoir ce que recouvre exactement le droit à l’eau et ce qu’implique, notamment en terme de justice environnementale, l’octroi d’un seul « minimum vital » (comme cela est fait en Afrique du Sud) ou au contraire la mise à disposition d’un service répondant aux demandes des populations concernées.

Au-delà de l’idée de gradient d’accès se pose la question de l’enchâssement (embededness) de l’eau dans les réseaux sociaux. La notion récemment développée par E. Swyngedouw, J. Linton et al. de « cycle hydrosocial » montre bien la relation réciproque entre le mode d’accès à l’eau et la fabrique sociale, avec l’idée que toute modification du cycle de l’eau modifie les liens sociaux et vice-versa. Ne pas avoir accès à l’eau est souvent la marque d’exclusion sociale et de marginalisation plus que de problèmes financiers ; et inversement, des personnes très démunies peuvent avoir accès à l’eau impliquant des échanges complexes de dons/contre-dons. La question du droit à l’eau ne peut donc se passer de réflexions sur la « socialisation » de l’eau dans des territoires particuliers.

Contributions :

Karine Ginisty (Université Paris Ouest) :

Accéder à l’eau potable à Maputo, regard critique sur un Objectif Du Millénaire pour le Développement.

Luisa Arango (Université Paris 8) :

Quand l’accès à l’eau ne se pose pas en termes de droit: le cas de Tierra Bomba

(Cartaghène – Colombie)

S. Zug (Université de Fribourg) :

Between moral and interests. Understanding water gifts in peri-urban Khartoum

Marie Chaumet (Coordination Eau Île de France)

Étudier le droit à l’eau en Seine Saint Denis

Julie Aubriot (Hydroconseil) :

Usages militants du droit à l’eau en Afrique du Sud: du projet Gcin’Amanzi à l’affaire Mazibuko

16h00-18h00 Atelier n°2

Quels droits ?

Pluralisme juridique et diversité des droits à l’eau dans une perspective comparatiste.

La gestion de l’eau fait généralement l’objet de régulations, formelles ou informelles, très précises au niveau local. Les institutions de gestion de l’eau sont souvent très anciennes et durables. Or, depuis une vingtaine d’années s’est superposé sur ces droits « coutumiers » gérant des « eaux locales » un modèle de gestion « moderne » centré sur la GIRE, censé être plus « juste » pour « gérer une ressource globale ». Comment dès lors concilier ces différents « droits » ?

Et comment appliquer un droit défini abstraitement (et de façon volontairement floue) par les Nations Unies au niveau national et local. Comment peut-on réfléchir sur la notion de justice spatiale et environnementale dans des contextes aussi différents que  New York et Dakar ? Et comment dès lors développer des actions pour promouvoir le droit à l’eau en articulant les  niveaux internationaux et locaux ?

Contributions

Laurent Anstett (Université Paris Ouest) :

Pluralisme juridique et accès à l’eau : le cas de l’irrigation dans la vallée de Katmandou

Ly. Hamidou (Université Paris 8) :

Justice spatiale et droit à l’eau : approche comparée entre New York et Dakar.

Emmanuel Poilâne, Lora Rouvière, Fanny Courric  (France Liberté) :

Une loi sur le droit à l’eau en France : pour quoi faire ?

Florence Higuet (IERPE) :

RAMPEDRE, le Rapport Mondial Permanent en ligne sur le Droit à l’Eau : de la déclaration à la concrétisation du droit à l’eau

Journée Mondiale de l’Eau

bandeau_jme_2013

 

La Journée Mondiale de l’Eau sera célébrée partout dans le monde le vendredi 22 mars prochain!

L’année 2013 ayant été déclarée Année mondiale de la coopération dans le domaine de l’eau par les Nations Unies, la Journée Mondiale de l’Eau se déroulera cette année sur le thème de la coopération internationale.

A cette occasion, le pS-Eau vous invite à visiter ses pages web dédiées à la Journée Mondiale de l’Eau:

Tout savoir sur la Journée Mondiale de l’Eau et s’informer sur la campagne officielle mondiale coordonnée par l’UNESCO;

Quels évènements prévus près de chez vous ? En France et dans le monde, de nombreux acteurs ont prévu des animations pour célébrer l’eau et la coopération autour du 22 mars

Organiser votre Journée Mondiale de l’Eau 2013 : outils pédagogiques, structures d’éducation au développement, portails d’information sur la solidarité, tout y est pour vous aider à monter votre évènement!

La base Pédag’eau du pS-Eau, qui recense des centaines d’outils pédagogiques autour de l’eau et de l’assainissement peut vous fournir des supports intéressants pour vos animations et opérations de sensibilisation. Le pS-Eau vous a préparé une petite sélection d’outils sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour organiser votre JME:

Des films et des vidéos sur les problématiques de l’eau et de l’assainissement

Des jeux et des kits pédagogiques pour informer et sensibiliser les enfants

Des expositions, photos, affiches, pour parler d’eau avec petits et grands

Faites-nous part des évènements que vous organisez pour la Journée Mondiale de l’Eau ou l’Année mondiale de la coopération pour l’eau, pour que nous les relayons sur notre page web!

De même, si vous avez connaissance d’outils pédagogiques intéressants sur les thématiques de l’eau et de la coopération, n’hésitez pas à nous en faire part. Vous souhaitant une très belle Journée de l’eau et une heureuse année de la coopération pour l’eau!

Séminaire – Eau et biens communs: problématiques juridiques contemporaines et définitions anciennes – Elisabetta Cangelosi, 9 Avril

Elisabetta Cangelosi, docteur en anthropologie à l’Université de Siena
Eau et biens communs: problématiques juridiques contemporaines et définitions anciennes

Mardi 9 avril 2013
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
105 Boulevard Raspail – 75006
Salle 10, 2ème étage, 18h-21h

Les différents discours des économistes sur les biens communs, biens publics, biens globaux, sont largement repris par les mouvements sociaux. Dans ce contexte, l’eau est souvent présentée comme un “modèle” pour la réflexion sur les  biens communs. C’est bien le cas, par exemple, du Referendum qui, en Italie, s’est intégré à un débat beaucoup plus ample sur les privatisations, la reconnaissance de l’eau comme droit humain et finalement sur l’eau ” publique et commune”.

Pour autant, le discours sur l’eau mélange des analyses juridique, économique et culturelle, qui montrent que le lien établi spontanément entre eau et bien communs n’est pas le fruit du  hasard .

E. Cangelosi repartira  du droit romain applicable à l’eau, en mettant en discussion l’idée que le droit romain ne connaissait pas l’idée des biens communs et en discutant les différentes définitions de res publicae etres communes dans ce cadre. Elle s’appuiera sur cet acquis pour présenter le droit international contemporain, en accordant une importance particulière aux fleuves transfrontalières et à la convention internationale qui les régit, ainsi qu’aux contextes nationaux qui hésitent entre privatisation et republicisation des services hydriques.

Séminaire – From Hydro-Freedom to Eco-Development: Water, Forests, and State-Building in Cold War Afghanistan, c. 1947-1978 – Timothy Nunan, 12 Mars

Séminaire : “From Hydro-Freedom to Eco-Development: Water, Forests, and
State-Building in Cold War Afghanistan, c. 1947-1978” – Timothy Nunan, Oxford University

Organisé par le Groupe de recherche Frontières
EA 1569, Université de Paris VIII

Le mardi 12 mars de 17h à 19h,
Université Paris VIII, salle B313

Festival international du film d’environnement 2013: Eaux et pollutions, projections et rencontre-débat

82

Carte blanche Eau de Paris au Festival international du film d’environnement 2013

Eau de Paris en collaboration avec le Secrétariat International de l’eau a choisi d’être partenaire d’une programmation sur le thème de l’eau : « Eau et Pollutions », pour cette 30ème édition du Festival International du Film d’Environnement (FIFE) organisé par la Région Île-de-France. Composée d’une sélection de 6 films, moyens et longs métrages, cette sélection contribue à la sensibilisation des Parisiens aux problématiques de l’eau par le biais du cinéma.

Eaux et pollutions : projections et rencontre-débat

Dans la continuité des actions menées depuis 2010 à travers les Rencontres Parisiennes Eau et Cinéma, rebaptisées cette année « Trilogie de l’Eau » et du cycle annuel de projections au Pavillon de l’eau, Eau de Paris a fait du cinéma un vecteur de pédagogie et de sensibilisation sur les problématiques liées à l’eau. Lieu de découvertes et d’échanges autour des sujets environnementaux et sociétaux, le Festival International du Film d’Environnement 2013 était donc l’événement idéal pour débattre de ces questions autour de l’eau, bien commun de l’humanité.

Dans le cadre du cycle « Eaux et Pollutions », Bruno Nguyen, directeur des relations internationales et de la sûreté à Eau de Paris animera une rencontre-débat sur le thème « eau et pollutions » qui se déroulera le mardi 26 février à 14h00 au Cinéma des Cinéastes. Le sujet tournera autour de la question de la pollution des cours d’eau ou nappes phréatiques par les activités humaines qui provoquent des dégâts parfois irrémédiables sur l’écosystème, et qui peut même tuer dans les pays les plus pauvres.

voir le programme :

http://www.eaudeparis.fr/jsp/site/Portal.jsp?document_id=1998&portlet_id=726

Pour en savoir plus : www.festivalenvironnement.com
 
L’entrée à l’ensemble des séances et débats est gratuite, dans la limite des places disponibles.
 
Cinéma des cinéastes – 7 avenue de Clichy 75017 Paris

Soutenance de thèse de Veronica MITROI TISSEYRE

Doctorante du rESeau.p10

Lundi 25 février 2013 – 14 h

« Une pratique sociale à l’épreuve de la conservation de la nature. Incertitudes et controverses environnementales autour de la dégradation de la pêche dans la Réserve de la Biosphère du Delta du Danube ».

Thèse présentée et soutenue publiquement en vue de l’obtention du Doctorat en Sociologie
Sous la direction de Jean-Paul Billaud
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Salle des Thèses, Bât. B.
Pour lire le résumé, cliquer ici

Thése Mitroi

Apér-EAU : Un nuage sur le toit du monde

Le rés-EAU P10 vous invite au premier Apér-EAU qui aura lieu le jeudi 10 janvier :
nous projetterons le film documentaire “Un nuage sur le toit du monde”, qui sera suivi d’un débat en présence de la réalisatrice Agnès Moreau
La projection aura lieu à l’université Paris Ouest Nanterre, en salle 309 du bâtiment D, à 16h. Chacun est invité à apporter et à partager quelque chose à boire et/ou à manger !

Affiche aper-eau un nuage sur le toit du monde (2)

Un droit à l’eau : signification et effets

Conférences-débats des Mercredis de Créteil dans le cadre du cycle Grands enjeux du monde contemporain : l’eau

organisées par le recteur de l’Académie de Créteil

Mercredi 9 janvier 2013

de 16h30 à 18h30

Salle B 106


Un droit à l’eau : signification et effets

Laurence Boisson de Chazournes

Prochaines dates :

Mercredi 16 janvier 2013, à 16h30
Le statut de l’eau en période de conflit armé, Théo Boutruche

Mercredi 23 janvier 2013, à 16h30
Fleuves et changements environnementaux : à propos de biodiversité, Emmanuèle Gautier

Mercredi 30 janvier 2013, à 16h30
L’eau, source d’insécurité internationale au XXIe siècle ?, Yves Jeanclos

Inscription facultative sur la page : www.ac-creteil.fr/enseignements-mercredisdecreteil.html

Renseignements : 06 37 12 32 74

Entrée libre pour tous les personnels de l’Education nationale de l’Académie de Créteil et les étudiants

Colloque de restitution ANR-FLUIDE (Fleuve – Urbain – Intermodal – Durable)

ANR-Fluide « Au service d’une mobilité durable : les grandes villes fluviales françaises et leurs ports. Étude comparée Paris-Lyon-Lille-Strasbourg et comparaisons internationales ». (Projet coordonné par le laboratoire SPLOTT de l’IFSTTAR).

Jeudi 24 janvier 2013 à la Cité Internationale Universitaire de Paris (9h00 – 17h30)

Le colloque sera l’occasion de présenter et de discuter les résultats des travaux engagés au sein de l’ANR Fluide (2010-2013). Il combine les diverses approches engagées (économie, aménagement, géographie, sociologie, ergonomie) autour des enjeux et des perspectives urbaines du transport fluvial de marchandises.

Vous trouverez ci-joint le programme de la journée.

L’accès est libre sur inscription depuis ce formulaire

Plus d’informations sur le projet :

Le site web du projet de recherche 

Quelques résultats sous la forme de résumés synthétiques « 4 pages »

 

FLUIDE_colloque CIUP 24 janvier 2013