Cycle “Reflets de l’eau” – L’outil cinématographique entre “restitution” et “production” de la recherche en sciences sociales sur l’eau, l’environnement et les territoires

Cycle de conférences à l’Université Paris 8

Le rESeau-P8, regroupant des chercheurs travaillant depuis plusieurs années autour des problématiques de l’eau, dans diverses régions du monde et avec des approches disciplinaires différentes, propose pour le printemps 2018 une nouvelle programmation de conférences sur l’eau, l’environnement et leur imbrication sociale. Cette saison sera marquée par une ouverture particulière sur l’analyse des relations entre sociétés et environnements menée par quelques chercheurs utilisant le film documentaire comme outil de recherche.

Les séances seront dédiées à la projection de films documentaires en présence de leurs réalisateurs et suivies d’une table ronde. Ce sera l’occasion de poursuivre le débat sur la gestion de l’eau et de l’environnement que le rESeau-P8 anime depuis sa création en 2010, tout en partant du décryptage du film et da sa conception par les auteurs. Les questionnements sur la posture du chercheur en sciences sociales travaillant sur l’eau et l’environnement s’inscrirait ainsi en même temps dans une réflexion sur son implication sur le terrain allant parfois jusqu’à la participation à des mouvements écologiques de défense du territoire.

En prenant l’environnement et la question de l’accès aux ressources naturelles comme focalisation principale, nous posons ainsi la question de savoir quelles sont les divergences et les points de rencontre entre le travail du chercheur et celui d’un cinéaste/documentariste. Il s’agirait donc d’analyser conjointement l’élaboration d’une recherche scientifique en sciences sociales et la création d’un film ou d’une vidéo documentaire: comment le chercheur et/ou le documentariste formulent leur problématique, organisent leur travail de terrain et présentent leurs données? Comment se produit le résultat final (ouvrage scientifique et matériel vidéo)? Dans quelle mesure l’outil cinématographique permet, au delà de restituer les résultats des recherches à un public élargi, aussi de dévoiler des aspects de la réalité observée dont la parole écrite ne saurait rendre compte?

Programme 
Mercredi 14 mars de 15h à 18h, salle D143
Séance introductive. Table ronde avec Giulia Battaglia (IIAC-EHESS/Paris 3, chercheure en anthrop. visuelle) et Frédéric Sabouraud (Prof. de Cinéma, Univ. Paris 8)
Mercredi 21 mars de 15h à 18h, salle A217
Projection du film “La vague citoyenne” en présence de J.C. Oliva de la Coordination Eau IDF. Discutante: C. Chavarochette 

Vendredi 6 avril de 14h à 17h, salle A217
Projection du film “La Dordogne vue par ses habitants” en présence de ses réalisateurs Emilie Crémin (géographe, Univ. Paris 8) et James Linton (Prof. de Géographie, Université de Limoges). Discutant: O. Archambeau

Mercredi 18 avril de 18h à 21h, salle D143
Projection du film “Couscous”de H. Hayeb en présence du réalisateur. Discutante: B. Casciarri

Mercredi 16 mai 15h-18h – salle salle D143
Séance de clôture avec Dork Zabunyan (Prof. de Cinéma, Univ. Paris 8) en collaboration avec  le laboratoire ESTCA (Esthétique, sciences et technologies du cinéma et de l’audiovisuel, Univ. Paris 8).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.